Un peu plus pauvre, beaucoup moins fier

Publié le par armand

160 euros pour laisser son véhicule devant chez soi

On se doutait lorsque le stationnement dans le centre ville est passé en zone bleue qu'un jour il serait payant. Ce que l'on imaginait beaucoup moins c'est que les riverains habitant l'hyper centre devraient s'acquitter de 160 euros pour stationner leur second véhicule dans la rue !!

Quelle bonne surprise lorsque nous lisons dans le journal, c'est voté, ce sera effectif à la fin de l'année !!!

Nous ne voyons plus bleu mais rouge.
Serait ce le prix de la politique des grand travaux ?

Nous habitons une petite 1930 en hyper centre, pas de jardin, pas de garage.
Ma femme et moi travaillons de l'autre côté de la métropole, nous n'avons pas d'horaires fixes, nous ne pouvons prendre les transports en commun.

Notre budget voiture est important et pèse naturellement sur nos revenus.

Devoir payer en plus 160 Euros pour laisser le second véhicule dans la
rue, c'est réellement abusé.

Louer un garage on a essayé, c'est bien trop cher :  50 euros par mois et
250 euros d'impots locaux dont une taxe d'ordures ménagères. Il n'y a
pourtant pas de poubelles !

Pas le choix, nous avons laissé les voitures dans la rue.
Elles sont rayées, on se fait voler régulièrement des petites choses,
l'antenne, les baguettes ... inutile d'y ajouter 160 Euros de taxe.

Certes, on peut se garer ailleurs ...
bien pratique, on dépose les enfants, on va garer la voiture ailleurs,
on revient, le lendemain on va rechercher la voiture. Génial !!!

Soyons sérieux, il s'agit d'Armentières. Du haut du beffroi on pourrait
penser qu'avec des trottoirs aussi grand que ceux de la rue de béthune
nous sommes à Lille ...
Peut être que le retour de la baraque à frites sur la place ramènerait
la municipalité à la raison.

Publié dans municipalité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

séverine 11/11/2009 21:18


Bonjour Armand,
Je suis contente de voir qu'à Armentières les gens bougent...enfin je ne suis pas seule à être indignée de ce projet de stationnement payant.
Quand, je suis arrivée à Armentières, il y a 5 ans, le centre ville était agréable et les gens plutôt "bourgeois". En 5 ans, les gens ont changé, moins favorisés et les commerces se sont
ternis.
Après avoir vécu 10 ans sur Lille, quel bonheur de trouver une maison avec de la place pour garer sa voiture devant chez soi et cela gratuitement. Aujourd'hui, le petit paradis se transforme jour
après jour.
Nous avons également 2 voitures et pas de garage...cette mesure n'est pas pour favoriser les classes moyennes dont les couples travaillent à 2...évidemment que nous n'aurions pas 2 voitures si nous
n'en avions pas besoin !
Les mots du maire sont tout sauf rassurants, ses arguments sont mauvais et tronqués (cf. adhésion des commerçants + ce stationnement nous assurera d'une place devant notre magasin préféré!!!), de
plus, chaque fois que je rentrais du travail et passais en centre ville pour chercher ma baguette, j'avais toujours une place rapidement...
De même, il ne faut pas rêver dans quelques années, il n'y aura plus de badge pour la première voiture... toute mesure se met en place par pallier.
J'aurais encore beaucoup de choses à dire. Des amis sur Le Bizet trouvent également cela absurde et contre productif.
Une chose est sûre, je n'irais plus faire mes courses en centre ville dès que le stationnement payant sera mis en place et j'irais embêté mes voisins car les rues transversales à la mienne, ne
seront pas payantes.
Je pense que notre équipe municipale devrait lire ses classiques et réflechir sur la fable: la grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf...eh oui, elle finit pas en crever.
Séverine


armand 16/11/2009 00:51


Bonjour Séverine,

Merci de votre participation à ce blog, puisse monsieur le maire vous entendre !!!

Je pense en effet comme vous que d'ici quelques années, il n'y aura plus de badge
gratuit pour la première voiture. Il ne sera pas difficile de trouver une bonne excuse
pour justifier sa suppression, le désengagement de l'état, le report sur les collectivités
locales ...


henri 17/09/2009 11:07

Bonjour,

Oui vous avez raison, même s'il y a eu des efforts réalisés au niveau de l'aménagement de la base des prés du hem, elle n'est pas suffisamment exploitée.

Alors de là a y accueillir des campings car, on y est pas !
Pourtant le lieu serait approprié, vous avez raison.
Je crois que vous allez devoir vous rabattre sur le parking du complexe sportif. Quoique non, ils limitent la hauteur.
Je ne sais pas bien ou vous pouvez vous installer !

On espère tous qu'un jour, l'attractivité de la base sera renforcée. Pourquoi ne pas introduire, des événements culturels, des concerts, un festival ? Le retour de la nuit du jazz par exemple ? mais pas en octobre, en juin !

Quand au stationnement payant, hors de question de verser le moindre centime pour me garer. Honteux.

LEMAI Regis 12/09/2009 12:59

Bonjour. Je suis né à Armentières et je reviens de temps en temps me ''ressourcer'' ! Mais je commence à avoir du mal à le faire ! Le centre -ville 'est considérablement dégradé, les commerces peu attrayant bref un centre -ville qui se meure peu à peu ! Et en plus il faudrait payer ! ! Le fils Hasebrouck n'a plus les mêmes idées que son père apparemment ! Je suis parti en 1978 et j'ai de plus en plus de mal à me retrouver dans mon Armentières,hormis bien sûr les changements d'infrastructures dus à l'évolution des moeurs et des villes ! J'avais parlé aussi sur la voix du nord du problème de stationnement pour les camping-cars dont je fais partie, rien ! Avec un site comme les Près du Hem qui se veut attiré les touristes, avec certainement la possibilité de faire un parking dédié, cette clientèle pourtant plus aisée que la moyenne en général ne peut rester en ville ! !